Répondre à : Demande de conseils pour planeur RC électrique débutant

#92975
yves 63-11
Participant
segiraudeau wrote:
A mon sens il ne faut pas brûler les étapes. Il faut commencer par le début, c’est à dire apprendre à piloter proprement avant de faire autre chose. Je ne suis pas persuadé que le Panda soit une meilleure machine école que l’EasyStar et la place et la charge offerte sont indéniablement plus faibles. A voir…

Bonjour à tous et en particulier à Segiraudeau et DaddyKool

Je suis depuis le départ la conversation qui s’est établie entre vous !
Et je veux intervenir pour dire combien je partage l’avis « expert » de Segiraudeau.
Ne pas brûler les étapes
Ré-apprendre à piloter
Utiliser du matériel « presque » garanti.
2.50m pour se ré-lancer c’est trop grand
Pour s’amuser avec les enfants aussi
Quant au côté professionnel . . . A voir plus tard je pense.
Je connais très bien l’Easystar et d’autres proches de cette configuration, il ne faut surtout pas se complexer de par sa taille, au contraire !
Pas fragile, facile à transporter, sécurisant avec l’Hélice en « cabane » et propulsive, très maniable en vol, pardonnant beaucoup, et que l’on peut « charger »!
Le Solius, qui n’a rien d’une caisse à poisson, (sans vexation) est un excellent planeur que j’ai déjà conseillé à un ami et à mon fils.
Polyvalent, plaine où il tient bien, et pente par vents moyens.
Mais il est réservé à des pilotes déjà bien dégrossis voire bons, même si je le classerai dans les planeurs pour apprendre avant d’aborder de la construction standard. Quoique ! ! ! (j’ai débuté il y a plus de 40 ans avec un DANDY (Graupner) que j’ai construit de toutes pièces et entoilé « soie » qui vole encore, et que je vise d’électrifier en pilone pour faire piloter mes petits enfants !)
Pour le T2M Sparkus, j’avais hésiter pour le conseiller à mon fils, car il est plus fragile que le Solius.
Et pour le charger de matos, je ne suis sûr de rien.

Voilà c’est juste un avis complémentaire
Pour rejoindre encore Ségiraudeau, à vouloir trop en faire on ne fait rien de bien; ne brûlons pas les étapes, rares sont ceux qui y arrivent avec bonheur.