Petit moteur – grande hélice – grand avion – petit poids

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Auteur
    Messages
  • #88862
    Dubsfamille
    Participant

    Petit moteur – grande hélice – grand avion – petit poids…

    Bonjour.

    Une belle et heureuse année à tous.

    Mon problème est dans le titre !!!

    Adepte de la dépronnade, je me vois fabriquer des avions type F4U, Spad ou Pt17 de 2 à 3 mètres d’envergure pour des masses de 1500g max sans motorisation.

    Oui mais voilà ! Pour être en accord, il me faut des hélices en 18 voir 24, juste histoire que l’hélice dépasse du capot!

    Je me retrouve donc à mettre un monstre en 4s voir 6s alors que la masse de l’avion ne le justifie pas!!!

    Impossible de trouver des réducteurs pour brushless en plus.

    Bref, comment motoriser un avion de 2kgs max mais avec une grande hélice et le tout en 3s svp???

    J’ai eu l’idée de mettre des hélices à faibles pas ???

    Merci de votre aide!

    #95578
    Dubsfamille
    Participant

    Petit moteur – grande hélice – grand avion – petit poids…

    Bonjour.

    Une belle et heureuse année à tous.

    Mon problème est dans le titre !!!

    Adepte de la dépronnade, je me vois fabriquer des avions type F4U, Spad ou Pt17 de 2 à 3 mètres d’envergure pour des masses de 1500g max sans motorisation.

    Oui mais voilà ! Pour être en accord, il me faut des hélices en 18 voir 24, juste histoire que l’hélice dépasse du capot!

    Je me retrouve donc à mettre un monstre en 4s voir 6s alors que la masse de l’avion ne le justifie pas!!!

    Impossible de trouver des réducteurs pour brushless en plus.

    Bref, comment motoriser un avion de 2kgs max mais avec une grande hélice et le tout en 3s svp???

    J’ai eu l’idée de mettre des hélices à faibles pas ???

    Merci de votre aide!

    #95579
    segiraudeau
    Participant

    Equation difficile à résoudre, tout le problème consiste à trouver des moteurs à faible kv

    #95580
    POCHET Serge
    Participant

    Hello,

    Faible KV ou faible pas, ne résout pas nécessairement la situation. En effet, l’un et l’autre réduit surtout la vitesse ce qui est parfois (suivant le modèle, son profil, sa stabilité, son réglage de CG etc …) susceptible de provoquer des décrochages par perte de vitesse. Et si non, la vitesse trop faible donne le risque d’avoir un modèle vicieux, et peu agréable à piloter.
    Je pense qu’au contraire, il faut un moteur qui tourne vite avec une plus petite hélice (même à trois ou quatre pales) qui, comme pour une turbine, compensera la faible grandeur des pales par la vitesse supérieure de la rotation.

    A+ Serge

    #95581
    segiraudeau
    Participant

    Donc avec une hélice qui ne dépasse pas du capot et dont le rendement se trouve considérablement amoindri…

    #95582
    POCHET Serge
    Participant
    segiraudeau wrote:
    Donc avec une hélice qui ne dépasse pas du capot et dont le rendement se trouve considérablement amoindri…

    Qui ne dépasse pas le capot …. ?? Soyons sérieux, si ce modèle a un capot fait avec le cul d’un bidon de 5 litres d’huile de voiture, c’est un fait que l’hélice risque de ne pas être efficace. Mais avec un capot normal, comment une hélice peut-elle être vraiment trop petite. Sinon, c’est le capot qui traîne à terre !!!
    Et encore, si cette hélice a encore trop de prise en dépassant « un peu », il est clair qu’elle en aura moins en dépassant moins ….. Une turbine est totalement intégrée dans « le capot » et la simple sortie de la réaction suffit à la propulsion.
    Et quand j’écris de réduire la taille de l’hélice, il faut être contestataire pour en déduire qu’elle doit automatiquement être plus petite que le capot ….. Et pour garder ton argument, un rendement considérablement amoindri ….. N’est-ce pas justement l’effet recherché ???
    J’ai bien précisé de compenser cette amoindrissement et ce « peu de dépassement » par une vitesse accrue !
    Cela me semble plus efficace que de « calculer » sur des paramètres non standards et mal connus.

    A+ Serge

    #95583
    segiraudeau
    Participant

    Il y a eu quelques articles très intéressants, écrits par des gens sérieux pour ne pas dire des pointures, l’année dernière dans la presse modéliste française, et qui traitaient justement de l’intérêt des grandes hélices et de leur rendement à faible régime. J’ai mis en application, il est vrai à une petite échelle sur un motoplaneur Astra de 2m, avec un tout petit brushless à faible kv, un contrôleur 15 A et deux élément Li-Po 1300 mAh. Je m’offre cinq montées étonnement efficaces à une altitude suffisamment confortable pour prendre les ascendances et il m’en reste bien assez pour éventuellement travailler mon approche sans stress. Si je relis bien le cahier des charges de Dubsfamille, ça correspond à ce qu’il recherche. Et puis il ne faut pas oublier les lois de la mécaniques, où on nous dit: P=C.ω. Ca signifie qu’à puissance égale, si on diminue la vitesse de rotation on augmente le couple et on peut emmener une plus grande hélice. CQFD.

    #95584
    Dubsfamille
    Participant

    Je vous remercie infiniment de vos réponses très instructives!!!

    Quand à la taille du capot, hélas oui on s’approche du bidon car mes avions sont des oldtimers type Nieuport ou actuellement un F4U de 4m d’envergure…

    Bref, pb qui, d’après les moustachus du club, me poussent à reprendre du gasoil (si si prend un DLE !!!!).

    L’électron n’a pas la côte en petit gros dirons-nous….

    Je creuse, je creuse….

    #95586
    POCHET Serge
    Participant

    +1 :)

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.