schéma de branchement

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Messages
  • #88828
    experimental13
    Participant

    Bonjour à tous, nouvellement inscrit, je me suis présenté ici ;
    https://www.aeromodelisme.org/viewtopic.php?id=734

    mon niveau de connaissance se limite au montage d’un drone F450 de chez dji l’année dernière, branchements, soudure, etc.. paramétrage du contrôleur de vol. Voilà donc je bidouille un peu. Aujourd’hui, je bosse sur autre chose et je suis dans une impasse.

    C’est un projet un peu particulier, c’est pour ça que je l’ai casé ici, pour lequel j’ai besoin de contrôler à distance deux moteurs élec, et un servo. J’ai déjà la plupart du matos, issu d’anciens projets, j’ai du budget pour acheter le reste.

    voici mon schéma préliminaire :
    1547636523-schema.jpg
    les photos représentent les vrais équipements que j’ai, sauf pour le servo.

    mes questions :
    Est-il possible de driver directement un servo ou un esc avec le récepteur ? sinon quelle petite boi-boite ferai l’interface manquante entre récepteur et servo/ESC ?
    Je n’ai jamais utilisé de bec dans mes précédentes réas. avez-vous des conseils à me donner sur leurs utilisations ?

    #95290
    experimental13
    Participant

    Bonjour à tous, nouvellement inscrit, je me suis présenté ici ;
    https://www.aeromodelisme.org/viewtopic.php?id=734

    mon niveau de connaissance se limite au montage d’un drone F450 de chez dji l’année dernière, branchements, soudure, etc.. paramétrage du contrôleur de vol. Voilà donc je bidouille un peu. Aujourd’hui, je bosse sur autre chose et je suis dans une impasse.

    C’est un projet un peu particulier, c’est pour ça que je l’ai casé ici, pour lequel j’ai besoin de contrôler à distance deux moteurs élec, et un servo. J’ai déjà la plupart du matos, issu d’anciens projets, j’ai du budget pour acheter le reste.

    voici mon schéma préliminaire :
    1547636523-schema.jpg
    les photos représentent les vrais équipements que j’ai, sauf pour le servo.

    mes questions :
    Est-il possible de driver directement un servo ou un esc avec le récepteur ? sinon quelle petite boi-boite ferai l’interface manquante entre récepteur et servo/ESC ?
    Je n’ai jamais utilisé de bec dans mes précédentes réas. avez-vous des conseils à me donner sur leurs utilisations ?

    #95292
    POCHET Serge
    Participant

    Hello,

    Puisque le schéma comporte un BEC (avec ?) on peut supposer que les deux contrôleurs (moteur) en sont dépourvus. Or il est assez rare que les contrôleurs actuel n’en aient pas. Il faut absolument savoir si ces BEC existent ou non sur les contrôleurs, parce que le branchement est différent et pourrait être critique.
    Sur la doc du constructeur, ils renseignent W BEC (with) ou W/o BEC (without) ….
    Sinon, il y a une méthode plus sure, c’est d’alimenter le contrôleur seul (sans rien brancher d’autre que la batterie – et pas de CC sur les 3 fils moteur) et de mesurer sur les 3 fils représentés en jaune sur le schéma où, entre le fil rouge et le fil noir doit apparaître (ou non) une tension continue (+ au rouge) de 5V.

    S’il n’y a pas de 5V, il n’y a pas de BEC et donc le branchement sera simplifié, le BEC du schéma devra faire le boulot. Le travail est presque terminé, les deux fils rouge du BEC (?) vont au + et au – du récepteur (par n’importe quel jeu de 3 bornes qui ne serait pas utilisé, les + et – de toutes ces bornes récepteur sont en parallèle total, le + étant au centre, et le – vers le fond du boitier et il reste le jaune qui est uniquement pour les datas du contrôle servo ou régulateur de vitesse) (voir le raccord d’un servo dont les bornes de raccordement du petit raccord sont pareils).
    Les deux groupes de fils en jaune des deux contrôleurs doivent juste être mises en parallèle total, ou branché sur ce qu’on appelle un Y qui permet de grouper les deux fiche noire sur une seule qui sera dirigée vers le raccord (THRO) moteur du récepteur.

    Mais, s’il y a du 5V …. Le BEC (fil ?) ne doit pas être raccordé vers le récepteur, il peut éventuellement servir à alimenter des éléments de forte consommation comme un train rentrant (ou … autre) et ce sera le branchement des fils contrôleur en jaune sur le schéma qui feront le travail du BEC du cas précédent. En effet, comme la tension de 5v est présente sur les bornes rouges et noirs des fils en jaune ? des contrôleur sur le schéma, c’est cette tension qui va alimenter le récepteur à la place du BEC précédemment.
    MAIS, un seul des deux contrôleurs doit alimenter le récepteur. Son 5V est suffisant et le 5V de l’autre risque de ne pas avoir exactement la même valeur et donc un des contrôleurs risque (par son 5V) de se décharger dans l’autre et produire un petit court-circuit qui après plusieurs minutes peut détruire au moins un des contrôleurs. Le branchement de ces deux câbles jaunes est exactement comme le cas précédent, en parallèle ou par un Y … SAUF pour le fil rouge dont on coupe (ou enlève la connexion) de l’un des deux contrôleurs pour n’en laisser qu’un seul allant vers le récepteur.

    Quant’au servo, il se branchent directement sur le récepteur dans le jeu de bornes qui correspond à la fonction. Le servo « ELEV » pour la profondeur, le servo (ou les deux avec un Y des ailerons sur « AILE » …. etc ….

    Le raccordement des contrôleurs vers moteurs est simple, 3 fils vers 3 fils …. et si le moteur tourne à l’envers, il suffit d’inverser entre eux 2 des 3 fils du moteur « fautif » .

    A+ Serge

    #95293
    POCHET Serge
    Participant

    Schéma simplifié : pour un seul moteur, le deuxième étant branché comme ci-dessus.

    racelec.jpg

    A+

    #95294
    experimental13
    Participant

    merci Airparterre pour ta réponse complète :) Je pensais qu’il fallait un traitement des signaux entre récepteur et ESC/servo, si j’ai bien compris tu me dis que non.

    pour le BEC, après vérif, mes ESC en ont déjà (merci d’avoir souligner ça). je n’aime pas trop le fait d’alimenter mon récepteur en utilisant un des ESC, je trouve que ce n’est pas propre schématiquement. Je vais l’alimenter avec un BEC à part, en utilisant une des trois connexions AUX.

    maintenant place à la pratique.
    A+

    #95295
    POCHET Serge
    Participant

    Re bonjour A+,

    Les becs prévus sur les ESC ont l’avantage de protéger également la batterie pour lui éviter une décharge trop profonde. Les BEC externes ne remplissent pas toujours très bien cette fonction. Mais surtout, le BEC ESC permet un ralentissement progressif du régime moteur lorsque la tension de batterie devient trop faible de façon à permettre le retour à basse vitesse vers le terrain et ne pas risquer la décharge trop profonde. Alors que le BEC externe coupe brutalement l’alimentation puissance vers les ESC et donc vers le(s) moteur(s). Le retour devra se faire uniquement en plané et le coupure brusque sera parfois alarmante.

    ATTENTION, si alimentation par le BEC externe en présence d’ESC(s) qui en ont déjà un …… Il faut alors impérativement supprimer les fils rouge (des câbles jaunes) des deux ESC et ne surtout pas les raccorder au récepteur en même temps que celui du BEC externe !!! Sinon, cela risque de fumer pour les mêmes raisons (sinon plus) qu’évoquées ci-dessus dans le raccordement de deux ESC avec BEC et donc avec 2 alim 5V. En effet, avec en plus une alim par BEC externe on sera en présence de 3 alimentations 5V qui peuvent se « concurrencer ». Il est impératif de n’alimenter le récepteur et ses servos que par UNE seule alimentation 5V venant donc d’un seul des trois composants.

    Je ne vois pas ce qui serait schématiquement impropre d’alimenter le récepteur par l’un des becs d’un ESC, la presque totalité des modélistes électriques pratique de la sorte, avec un branchement bien prévu pour cette fonction et sans danger. La seule condition où cette fonction doit être assurée par un BEC externe est dans l’utilisation de ce qui est appelé « les petits gros » avec des maquettes importantes en poids et en consommation de servo. Si récepteur + servos approchent de la consommation maximale de 3A prévue par les BEC d’ESC, on passe alors par un BEC externe de 6A (ou plus) qui prend le relais de celui ou ceux trop faibles du ou de l’un des ESC. Mais, il est clair que ce n’est pas pour une question de configuration irrationnelle, mais bien de valeur de courant nécessaire à assurer.

    Mais, bon, tu es un grand garçon, tu fais comme bon te semble. Personnellement, j’estime que plus une « chaîne » d’alimentation est importante et plus le risque de panne devient élevé.

    A+ Serge

    #95296
    José B…..
    Participant

    bonsoir.
    je me demande si Les BEC prévus sur les ESC sont pourvu d’une diode en sortie, ce qui autoriserait le branchement de plusieurs contro. (avec bec) en //. c’est a dire de brancher, comme ici, plusieurs moteurs sur 1 Rx sans « bricolage ».
    faudra que j’essaie ça un de ces jours. :)

    A+ josé

    #95297
    segiraudeau
    Participant

    Je l’ai fait sur un Polyclub monté en bimoteur, les becs des deux ESC sont en // et ça ne pose apparemment pas de problème. De toutes façons les sorties des becs sont à base de semiconducteurs, probablement des transistors et la jonction de sortie doit se comporter comme une diode.

    #95298
    POCHET Serge
    Participant

    Mais oui, ….. jusqu’au jour où cela fume !!! La pratique est très bien …. tant que l’électronique reste stable …. Ce qui est rarement le cas avec le temps et surtout les montées en température.

    Oui, il y a des semi-conducteurs, sauf que si l’une des alimentations 5V devient plus basse en tension que les autres, elle va « pédaler » pour fournir plus de courant afin d’assurer quand même la tension qui lui est imposée par les autres. De sorte que son courant deviendra plus important que prévu. Et si les différences de tension ne font que quelques dixièmes, il est même possible que la seule qui fournira le courant principal sera celle d’un ESC et même pas celle du BEC externe.
    Par contre, si une des alim se met en court-circuit, au lieu de se retrouver avec un modèle en panne de radio et de récupérer au moins de bons morceaux, il y a gros à parier que ce sera plutôt un amas de morceaux bien rôtis qui sera récupéré.

    Mon principe est toujours d’éviter les doublons de pièces inutiles …..

    A+ Serge

    #95299
    segiraudeau
    Participant

    Personnellement je ne me contente pas que de la pratique, j’ai aussi un peu de connaissances en électronique, et vu le schéma de montage d’un régulateur de tension: un transistor de puissance monté en base commune avec une zener dans la base, on rentre sur le collecteur et on sort sur l’émetteur qui se retrouve jonction bloquée face à une alimentation extérieure, jonction tout à fait apte à supporter des tensions inverses de l’ordre de 5V, en fait cette jonction peut-être considérée comme une diode banale. Ce schéma est celui des régulateurs de tension à trois pattes du commerce, c’est aussi ce qu’on trouve dans les C.I. des ESC comportant un circuit BEC. En plus la probabilité d’avoir une sortie qui se mette en court-circuit est voisine de zéro. Généralement, et pour l’expérience que j’en ai, une jonction de transistor défaillante se traduit plutôt par une coupure. Et si une alim devient plus basse que les autres, eh bien elle est bloquée et c’est tout.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.