Utilisation des volets sur UMX MICRO CUB SS

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Auteur
    Messages
  • #88561
    Jean-pierre
    Participant

    Bonjour à tous
    Je souhaite des conseils d’utilisation de la 5eme voie ( volets)
    sur ce petit avion comportant normalement les trois axes dérive profondeur aileron
    Je n’ai qu’un bouton sur la télécommande DX5e pour « fermer » avec un angle assez fort
    vers le bas les volets situés sur l’intérieur des ailes
    Il n’y a donc pas de réglages entre « tout » ou « rien »

    **J’ai vaguement compris l’intérêt à l’atterrissage …enfin je crois!

    1/Je coupe les gaz près du sol
    2/Je mets les volets
    3/ca cabre un peu ( sorte d’arrondi)
    Et ça n’atterrit pas forcément mieux
    Je dois donc me tromper quelque part
    Car l’avion tombe gentiment
    plutôt qu’il ne se pose en roulant

    ** par contre je n’ai que des ennuis lorsque je mets les volets en
    vol etabli gaz à moitié pour faire un vol lent comme ils disent
    dans la publicité!
    L’avion se cabre comme pour faire un looping et j’ai du mal à tout
    récupérer… je m’empresse de couper les volets

    J’ai impression que c’est un gadget plutôt sources de crashs
    que d’améliorations
    qu’en pensez-vous
    merci de votre aide

    #92569
    Jean-pierre
    Participant

    Bonjour à tous
    Je souhaite des conseils d’utilisation de la 5eme voie ( volets)
    sur ce petit avion comportant normalement les trois axes dérive profondeur aileron
    Je n’ai qu’un bouton sur la télécommande DX5e pour « fermer » avec un angle assez fort
    vers le bas les volets situés sur l’intérieur des ailes
    Il n’y a donc pas de réglages entre « tout » ou « rien »

    **J’ai vaguement compris l’intérêt à l’atterrissage …enfin je crois!

    1/Je coupe les gaz près du sol
    2/Je mets les volets
    3/ca cabre un peu ( sorte d’arrondi)
    Et ça n’atterrit pas forcément mieux
    Je dois donc me tromper quelque part
    Car l’avion tombe gentiment
    plutôt qu’il ne se pose en roulant

    ** par contre je n’ai que des ennuis lorsque je mets les volets en
    vol etabli gaz à moitié pour faire un vol lent comme ils disent
    dans la publicité!
    L’avion se cabre comme pour faire un looping et j’ai du mal à tout
    récupérer… je m’empresse de couper les volets

    J’ai impression que c’est un gadget plutôt sources de crashs
    que d’améliorations
    qu’en pensez-vous
    merci de votre aide

    #92572
    POCHET Serge
    Participant

    Bonsoir,

    Voilà encore un avantage à fréquenter plutôt que déconseiller la fréquentation d’un club de gens normaux (comme répondu sur le post « des conseilleurs »).

    A ton problème, il y a plusieurs raisons qui ….. se disent dans un club …. sic !!
    En effet, il y a dans ta façon d’atterrir au moins une raison qui justifie le « tombé » …. et cette raison est la vitesse insuffisante. Car, on ne coupe pas les gaz prêt du sol, mais on maintien une vitesse minimale qui évite le décrochage.
    Quant’aux volets en vol lent ….. la grimpée est normale, les volets ne doivent être baissés que de 50% en dehors des conditions d’atterrissage. Et également il est souvent nécessaire d’appliquer soit une correction manuelle de profondeur, soit un mixage automatique avec la dite profondeur, vu que les volets ont modifié le profil d’aile et donc la traînée ce qui implacablement cabre le modèle.

    Egalement, pour exploiter les volets en vol lent ….. il faut aussi savoir piloter. …. Cfr. club …..!

    A+ Serge

    #92577
    Jean-pierre
    Participant

    Bonsoir Serge,
    Maintenant que l’orage est un peu passé, je peux répondre à tes indications.
    1/
    En admettant que je ne sache pas piloter, cela m’interdit-il de poser une question ?
    2/si ce n’est pas ce que tu voulais dire alors soit aimable de lire mon texte qui précisait
    que la commande des volets est TOUT OU RIEN
    Précision : l’angle de fermeture est proche de 45°
    je ne peux pas mettre 50 % de cet angle
    3:quand à l’atterrissage, j’en ai réussi quelques un mais avec les volets c’est nouveau et cela me pose un problème quand au moment de les actionner
    Peux-tu préciser un peu ta pensée.
    Quand je dis près du sol c’est à environ 1 m !
    d’habitude je coupe les gaz et j’arrondis sur la profondeur ….ça se passe bien!
    (avec les volets ça marche moins bien alors que c’est censé m’aider!
    Voilà … si tu voulais ne pas trop insister sur le CLUB (j’y suis sans grand succès)
    ce serait probablement plus productif et moins agaçant ..
    Je suppose que ce n’est pas ton objectif d’ironiser jusqu’à l’inconvenance
    même si nous n’avons pas forcément la même idée de la courtoisie.
    Je renouvelle mon bonsoir et mes remerciements
    Bien cordialement

    #92581
    POCHET Serge
    Participant

    Bonsoir JP,

    Bon, il est tard, je suis fatigué et je n’ai pas trop envie de polémiquer plus ce soir …. Réussir des atterrissages, mettre en l’air une machine et la ramener intacte ne signifie pas qu’on sait piloter et cela n’interdit certes pas de poser toutes les questions qu’on veut, vu qu’il n’y a pas de sottes questions, juste de sottes gens.
    Ma remarque n’était pas une critique, mais une information qui devait normalement plaider ta cause, puisque tu avais admis, toi-même, en être au début et pour voler lentement aux volets, il FAUT savoir bien piloter et donc ce n’est pas à la portée des débutants … du moins pour le faire convenablement et sans risque. Il faudra donc t’armer de patience et attendre d’être un peu plus expérimenté pour arriver à ce que ces vols soient harmonieux et sans casse.

    J’avais bien vu ta commande de volet « ON/OFF …. et encore toujours, je finirai par rager de devoir encore me justifier, … je précisais bien (encore en info) qu’on ne fait pas du vol lent avec plein volet (sauf quand on maîtrise parfaitement), donc, là aussi, il faudra modifier la radio pour pouvoir bénéficier d’un position intermédiaire.
    Et pour l’atterrissage, … c’est NON … On ne coupe pas les gaz avant d’être au sol, puisque toute la manœuvre d’arrondir se fait autant au moteur qu’à la profondeur. C’est donc là une erreur qui justifie pleinement cet effet de chute de la machine. En effet, il existe ce qu’on appelle « l’effet de sol » qui prive les ailes d’un partie de leur portance de façon progressive en se rapprochant du sol. La vitesse est la seule ressource permettant d’éviter cet effet.
    De sorte qu’un bon atterrissage consiste à réduire les gaz et la vitesse en approche, mais à maintenir la portance avec du « souffle » d’hélice et de vitesse. Certains modèles demandent même qu’on remette un peu de gaz après l’approche juste avant le contact au sols (ce fameux dernier mètre d’altitude) de façon à arrondir proprement. A plus forte raison avec les volets qui cassent la vitesse.

    pour info, je fais aussi de l’ULM, une assez grosse machine (genre Piper mais plus léger et en seulement biplace) et un « poser » sans gaz est le plus sûr moyen de se flanquer par terre …. Ou alors, il faut le faire en plané à relativement grande vitesse sur une approche très réduite en plongé.

    Bon, il est tard, je file au pieu …. à plus tard.

    Serge

    #92582
    Jean-pierre
    Participant

    Merci pour ces précieuses indications ..

    #92591
    POCHET Serge
    Participant

    Bonsoir,

    Au vu du post précédent dans le « blabla », ils seront les derniers. Et cela du haut de ma suffisance !!

    A pas +

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.