comment alimenter un planeur

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)
  • Auteur
    Messages
  • #88417
    quelig
    Participant

    bonjour a tous je voudrai savoir comment alimenter un planeur que mettre comme lipo ( il est sans moteur ) et il a 4 servos 9g

    merci de me repondre vite

    #90912
    quelig
    Participant

    bonjour a tous je voudrai savoir comment alimenter un planeur que mettre comme lipo ( il est sans moteur ) et il a 4 servos 9g

    merci de me repondre vite

    #90914
    José B…..
    Participant

    bonjour.
    1- tu verifies que ton Rx & tes servos fonctionnent sous 3.7V (LiPo 1S) et tu utilise une LiPo 1S
    2- tu verifies que ton Rx & tes servos supportent 7.4V (LiPo 2S) et tu utilise une LiPo 2S
    3- tu utilise un UBEC avec une 2S.
    A+ josé

    #90917
    POCHET Serge
    Participant

    Bonsoir,

    Pas de choix autre que d’alimenter (en toute sécurité) par une lipo 2S et un UBEC externe (puisque pas de moteur, donc pas de contrôleur et donc pas de BEC interne)

    A+ Serge

    #90919
    synopsis
    Participant

    Tu peux aussi lui donner des daphnies, les planeurs adorent ça.

    #90921
    potatoes
    Participant

    Hello,
    Avec un accu ni-mh/ni-cd 4 éléments en directe sur l’une des voies libre du récepteur ça devrais fonctionner normalement aussi :)

    #90923
    POCHET Serge
    Participant
    potatoes wrote:
    Hello, …. Avec un accu ni-mh/ni-cd 4 éléments en directe sur l’une des voies libre du récepteur ça devrais fonctionner normalement aussi :)

    Oui, bien sûr, c’est la méthode classique pour alimenter un récepteur sur n’importe quel modèle sans moteur ou avec moteur thermique, mais la demande était « avec lipo » …. donc, la réponse ne soufrait pas de cette option supplémentaire et pourtant très correcte et plus simple, même si un rien plus lourde au niveau poids.

    Maintenant, si c’est pour faire des économies de poids avec l’accu et qu’il faut plomber le modèle pour récupérer son CG, …. là, il est clair que la lipo est totalement inadéquate et gagnerait à être remplacée par des NiMh si pas des NiCd …. (quoiqu’elles deviennent plus rares à trouver, même si leur longévité et leur fiabilité sont de loin supérieures aux NiMh !!!).

    A+ Serge

    #90928
    Pierre Delbouille
    Participant

    Bonjour,i ecyclé
    Quand on dit qu’ n’en trouve plus, il sufit de chercher
    http://www.modellhobby.de/Accumulateurs/Packs-recepteurs.htm?shop=k_staufenb_f&SessionId=&a=catalog&t=10&c=98&p=98
    Tous mes modèles sont encore alimentés en réception par des accus Nicad. Sur mes planeurs à forte motorisation j’utilise des 500 mA Nicad que je peux recharger avant de voler sur d’autres des 300mA, c’est plus que suffisant. On trouve encore, à la pièce, des accus Nicad de propulsion que l’on peut monter soi-meme en 4 ou 5élé selon le besoin. Sur mon Corsair, c’est 2x 6 élé 2400RC triés et testés sur une double alimentation Graupner. Pas de soucis de débit à se faire et de la masse utile plutôt que du plomb.
    Et un autre lien.
    http://shop.lindinger.at/products_filter.php?f2319=NiMH%2CNiCd-Accus&cPath=1726&page=2
    A+ Pierre

    #90929
    Boutellier
    Participant

    Bonjour à tous.

    Je pense que je vais un peu dévier par rapport au sujet initial mais je trouve là une occasion d’exprimer un point de vue tout à fait personnel :

    C’est quoi cette notion de « masse utile plutôt que du plomb » ?

    Quelle que soit la solution adoptée, au final notre modèle aura sa propre masse avec son propre centrage (le plus important à mes yeux étant que ces deux dernières notions soient particulièrement liées). Un bon centrage étant la clef pour des vols corrects, j’envisage d’équiper le modèle de tous ses accessoires (servo – récepteur – contrôleur et moteur si besoin est – etc.) sauf l’accu.

    Dans pas mal de modèles – dont surtout les planeurs – la place pour ces accessoires indispensables est comptée, voire presqu’imposée. On peut alors procéder à un premier test pour localiser le centre de gravité du moment, ce qui va nous conduire à placer l’accu à un endroit où il va bien nous positionner le CG.

    Soit – Ô miracle – on a l’accu qui fait la bonne taille, le bon poids, la bonne intensité etc. pour aller là « où ça va bien » soit il faut bidouiller; ce qui me paraît être le cas le plus fréquent.

    Alors je me pose la question : qu’est-ce que je privilégie ? (en dehors bien sûr du centrage qui est impératif) : la qualité de « mes volts » ou leur masse; car de toutes façons il faudra qu’elle y soit, la masse ?

    Compte tenu du volume disponible, je pense qu’on a le droit de se dire, qu’une bille de plomb (ou autre forme, c’est au choix) bien plus dense qu’un accus, sera tout aussi utile (au centrage) qu’un accus plus ou moins fiable, plus ou moins contraignant, et plutôt moins confortable.

    Et, finalement, on a du plomb « utile ».

    Je pense que chacun ici est d’accord sur le fait que les accus modernes ont des qualités que n’avaient pas leurs ainés, alors pourquoi s’en priver pour la sacro-sainte « masse utile » ?

    Voilà, c’est tout ce que j’avais à dire. Si ce point de vue ouvre sur un débat, il serait peut-être bon de le déplacer dans une rubrique adéquate. Je laisse le soin aux spécialistes de trancher (je parle pour la position de ma réflexion, pas sur celle du plomb).

    #90927
    potatoes
    Participant

    Très honnêtement de mon point de vue les « anciens » accus au nickel sont tout aussi fiable que les accus au lithium, certes leurs durée de vie est inférieur (et encore cela dépend de l’accu lithium en question, un accu turnigy durera entre 50 et 100 vols avec de la chance, tandis qu’un bon accu hyperion en durera au moins 300 selon les conditions d’utilisation), mais ils offrent l’avantage d’être plus tolérants aux variantes de T° et surtout de charge/décharge, bien que leur effet mémoire oblige a les décharger entièrement avant la recharge :)

    L’autre avantage que je vois est qu’ils sont généralement moins onéreux et moins dangereux que les accus au lithium, de fait pour disposer d’un accu lithium de masse égale à un accu 4 éléments au nickel, il faudrait débourser bien plus que pour ce dernier (un 1000mah 4 éléments ni-mh fait la même masse qu’une li-po 2S 3000mah par exemple) et dans un planeur RC ne serait-il pas plus judicieux de privilégier la simplicité ?

    Concernant les accus 1S qui ont une tension entre 3.7v et 4.2v, je n’ai pas toujours eu de très bon retours quand a leur branchement direct sur une voie du récepteur, mais cela dépend peut être des marques ?
    Cela reste mon point de vue et je pense qu’un accu lipo 2S avec régulateur de tension ou BEC est tout a fait valable, tout dépend de ce que souhaite le vélivole.

    #90926
    POCHET Serge
    Participant

    Bonsoir,

    Je rejoints assez bien ton avis, sur la qualité des accus actuels, surtout en NiCd (moins en NiMh qui nécessite une recharge au moins de nuit avant la séance de vol) qui, comme l’écrit Pierre permettent d’alimenter une réception (et servos) pour plusieurs vols avec seulement +/- 500 mA/h. Et il est clair que dans ce cas, avec un même poids, disposer d’une lipo de 3000 mA/h ne sert strictement à rien d’autre que d’augmenter les risques inhérents au Lipo. Sans oublier la nécessité de recharger avec méthode, précautions, chargeur lipo, et se fier que la lipo est encore assez chargée pour le lendemain, … et le surlendemain, … et … crac, un jour de trop !!!
    Quand à alimenter un récepteur avec une lipo 1s dont les 3,7 V tombent jusqu’à moins de 3,1 V avant de nécessité une recharge …. c’est une solution bien trop risquée vu que sous moins de 3,4V, une réception normale commence vraiment à merder !!! Ce que l’on constate souvent lorsque, de nos 4 éléments Ni, un d’entre eux devient défectueux …
    A part en vol de salle, où les réceptions sont prévues pour fonctionner avec un seul élément lipo, puisque, aussi faible portée, en vol extérieur et surtout pour un planeur qui peut « gratter » … je ne risquerais pas cela sur un lipo 1s.

    Pour aborder l’avis de Lorys, c’est un fait que accus + plomb restent « utile » quand ils déterminent le CG,
    Mais, tous modèles non motorisés en électrique a toujours un emplacement pour placer un accus de réception 4,8V (Ni) sans devoir charcuter dans le fuselage, donc, gagner de l’emplacement avec une lipo (plus forte en Ma est inutile, moins encombrante l’est tout autant et plus légère « fout la merde » puisque… ) et devoir ajouter du plomb pour le CG est, dans ce cas, inutile.
    Mais aussi, quand on place une lipo + un BEC, soit des éléments moins fiables, plus coûteux et plus compliqués à manier que 4 stupides éléments Ni, on cherche l’avantage et encore devoir ajouter du plomb ….???? C’est presque se chatouiller pour se faire rire !! C’est sur cette optique que Pierre et moi déterminons le type de « lest » utile ou non !

    A+ Serge

    #90924
    Pierre Delbouille
    Participant

    Bonjour,
    Ma réflexion concernait les accus Rx, de là à dire que les accus modernes ont des qualités que les anciens n’ont pas, il y a de la marge. Tant qu’a faire, je préfère bidouiller des éléments Nicad pour faire la bonne tension que de coller dans un modèle un accu lippo et son Ubec. Mes accus sont des anciens accus de propulsion que j’ai abandonné quand j’ai pu trouver des lippo capables de les remplacer sur des motorisations de 2000W, soit capables de débiter 150A ou plus.
    Mes vieux Nicad sont démontés, testés en charge pour me faire une idée de leur Rint et triés. Je peux ensuite les remonter au besoin en adoptant la forme de l’endroit ou je vais les mettre.
    Pour comprendre ma démarche. Quand je monte un modèle je commence par mettre dedans toute l’électronique nécessaire pour voler. Ensuite je le place sur ma balance de centrage à l’endroit prévu par le concepteur et je charge l’avant pour équilibrer. Il suffit de peser la masse ajoutée pour se faire une idée de la manière de la répartir. Dans le cas de mon Corsair avec un nez court,c’était 1500gr que j’ai réparti entre un gros moteur et 2 accus Nicad de 6 élé(masse utile)montés à la demande sur une double alimentation Graupner. Sur un modèle de plus de 7Kg et 9 gros servo énergivores, je cherche aussi la sécurité.
    J’ai testé en vol, le modèle était très chatouilleux à la profondeur avec des débattements minimalistes. J’ai encore rajouté 200 gr de plomb (masse morte) pour avoir quelque chose de satisfaisant.
    Voilà, c’était un peu pour meubler et je respecte l’avis de tous .
    A+ Pierre.

    #90931
    POCHET Serge
    Participant

    +1

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.