Pilatus B4 de chez YUKI Model

  • Ce sujet contient 12 réponses, 5 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par DaddyKool, le il y a 6 années.
13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)
  • Auteur
    Messages
  • #88263
    POCHET Serge
    Participant

    Bonsoir,

    Un peu en regret d’avoir cassé une aile de mon planeur … seul planeur que je détenais depuis plus de 15 ans, un Fenix, de près de 2,5m … mais encore motorisé par un bon vieux moteur à balais réducté … bien lourd et très énergivore.
    J’ai toujours retardé sa réparation, cette aile est si fine en construction traditionnelle que je crains lui faire perdre ses qualités de vol en le réparant. Vous me direz que sans le réparer, il en a encore moins, …. bien exact, mais au moins j’en garderai un bon souvenir … alors que si je le vois se démener comme un fer à repasser, je serai tenté de mettre les deux pieds dessus à l’atterrissage.

    Bref, toujours dans l’expectative, j’ai résolu de me refaire la main sur une petite bête qui me semblait bien sympathique. Ce Pilatus B4 est fourni totalement monté (juste la profondeur de l’empennage à fixer) et complet. Moteur, hélice repliable, contrôleur 30A, les 4 servos insérés et câblés … manque juste le récepteur et la batterie (1300 à 1800 mA/h).
    Et cela pour la modique somme de 119 euro + 8 de frais de livraison.

    Restera à attendre la bonne saison pour voir comment cela vole. D’autres photos dès assemblage terminé.

    pil1.jpg

    pil2.jpg

    pil3.jpg

    pil4.jpg

    A+ Serge

    #89138
    POCHET Serge
    Participant

    Bonsoir,

    Un peu en regret d’avoir cassé une aile de mon planeur … seul planeur que je détenais depuis plus de 15 ans, un Fenix, de près de 2,5m … mais encore motorisé par un bon vieux moteur à balais réducté … bien lourd et très énergivore.
    J’ai toujours retardé sa réparation, cette aile est si fine en construction traditionnelle que je crains lui faire perdre ses qualités de vol en le réparant. Vous me direz que sans le réparer, il en a encore moins, …. bien exact, mais au moins j’en garderai un bon souvenir … alors que si je le vois se démener comme un fer à repasser, je serai tenté de mettre les deux pieds dessus à l’atterrissage.

    Bref, toujours dans l’expectative, j’ai résolu de me refaire la main sur une petite bête qui me semblait bien sympathique. Ce Pilatus B4 est fourni totalement monté (juste la profondeur de l’empennage à fixer) et complet. Moteur, hélice repliable, contrôleur 30A, les 4 servos insérés et câblés … manque juste le récepteur et la batterie (1300 à 1800 mA/h).
    Et cela pour la modique somme de 119 euro + 8 de frais de livraison.

    Restera à attendre la bonne saison pour voir comment cela vole. D’autres photos dès assemblage terminé.

    pil1.jpg

    pil2.jpg

    pil3.jpg

    pil4.jpg

    A+ Serge

    #89140
    Louis Doucet
    Participant

    un bien beau planeur celui ci !

    #89143
    Pascalb
    Participant

    Bonsoir,

    Oui c’est vrai qu’il est beau ce planeur. Belles formes :)
    Par contre (et ne m’en veuillez surtout pas SVP) l’EPO et autres matières de ce genre…j’y arrive pas :( :8 Désolé.

    #89146
    Grego
    Participant

    Sympa oui ce motoplaneur, epo on s’y habitue vite!

    #89148
    Grego
    Participant

    Tu l’as acheté oû ?

    Est-ce que la verrière est facilement démontable pour y mettre un pilote moustachu ?

    #89152
    POCHET Serge
    Participant
    Grégo wrote:
    Tu l’as acheté oû ?
    Est-ce que la verrière est facilement démontable pour y mettre un pilote moustachu ?

    Verrière démontable, (deux tétons Ar et un aimant à l’avant) bien évidemment, elle sert de passage pour l’installation du récepteur et de la batterie. Le pilote devra être monté par l’intérieur du cockpit sous le plancher de la verrière en découpant son « passage » refermé par un bout de balsa, de carton ou de polystyrène.

    Acheté sur Ebay, une boite sérieuse que je connaissais déjà : voici le lien :
    http://www.befr.ebay.be/itm/400600132478?ssPageName=STRK:MEWNX:IT&_trksid=p3984.m1497.l2649

    A+ Serge

    #89157
    Grego
    Participant

    Merci Serge il est intéressant et à l’air bien fini !

    Il me tarde tes impressions en statique (assemblage et finition) et en vol .

    #89161
    POCHET Serge
    Participant

    N’y manquerai pas !!

    A+

    #90430
    POCHET Serge
    Participant

    Bien, ….bonsoir,

    Il est terminé point de vue montage ……. avec quelques surprises. Fabrication allemande, je suppose Allemagne de l’Est vu le prix assez bas (119 € avec moteur Brusless outruner monté, contrôleur, les 4 servos montés … c’est « donné ».

    Première surprise au test des servos ….. aucun servo ne fonctionne ??? Bizarre, essai un par un sur le petit boitier de réglage externe …. négatif ….. Mesure de la résistance entre le + et le – soit entre le fil rouge et le fil noir …. plus de 10 kohm ….. pas normal. Mesure entre le fil rouge et le fil brun …. là, correct !!!!
    Les cons !!! ils ont inversé tous les fils des servos, le rouge est bien au centre, mais le brun est le négatif et le noir est le fil chaud du signal !!! Donc, branchement des fiches à l’envers sur le récepteur … Ca, c’est pour le stabilo, profondeur et direction …. pour le reste, c’est déconcertant :
    Parce que le contrôleur du moteur, lui, est normal, fils orange, rouge et noir, avec le noir en négatif, donc, le fil orange est sur le récepteur à côté des deux fils noirs des servos du stabilo !!!
    Et parce que les servos d’ailerons (aux fils inversés eux aussi) sont raccordés sur un Y …. dont le fils chaud en fonction des détrompeurs est un fil blanc !!! Donc, il faut … soit mettre la queue du Y à l’envers pour pouvoir raccordés les fils noirs des deux servos aux deux fils noirs (signal) de l’Y et donc le blanc de l’Y devient le négatif sur le récepteur et est donc en face du noir du contrôleur et en face des deux bruns des servos du stabilo … ou inversé l’ Y et le blanc se connectera sur les noirs des servos ailerons !!!! Quel merdier !!!
    Mais quand on note cela bien calmement, qu’on se choisi une des options et qu’on s’y tient, cela marche impeccable !
    Deuxième surprise : Il y a deux clefs d’ailes de même longueur en fibre de carbone … une fine pleine et une de plus gros diamètre en tube. La petite glisse simplement dans le fuselage et dans les deux ailes tandis que la plus grosse pénètre dans l’aile et cogne dans le fond de chacune … mais avec 4 cm de trop pour les deux ailes.
    On est donc tenté de recouper 4cm pour régler le problème en maudissant les cornichons qui ont découpé la clef d’aile !!! …. Surtout pas !!! Parce que en prenant les mesures de la pénétration, on constate que les deux bouts de cette clef ne vont pas jusqu’aux deux vis de verrouillage qui immobilisent la clef sur chaque aile en position de vol !!! Et comme par hasard, il manque un peu moins de 2 cm de chaque côté pour y arriver !!!
    On peut facilement en déduire que la clef ne pénètre pas dans le mécanisme de blocage. Suffit alors de passer un léger coup de lime pour biseauter légèrement les deux bouts de la clef pour que celle-ci pénètre avec facilité dans le mécanisme et que le blocage se verrouille facilement en serrant les deux vis.

    Pas encore volé, mais pour que le CG soit relativement convenable, l’accus (de 1200 à 1500 mA/h en 2 ou 3s) doit pénétrer assez loin dans un logement prévu juste sous l’aile par la trappe du cockpit. De la sorte, il peut avoir une hauteur assez standard, une longueur avec réserve, mais comme il passe entre les deux servos du stabilo, un accu en 2s ne pose aucun problème, alors qu’un 3s (accepté par les caractéristiques) doit forcer pour y prendre place et encore, certains types en 1500 mA n’y rentrent pas. Aucun problème pour les 1200.

    Dès le vol, je vous tiens au courant.

    A+ Serge

    #92985
    POCHET Serge
    Participant

    Bonsoir,

    Vrai que je n’ai jamais pris la peine d’en parler.

    Ce truc vole admirablement bien, …. il passe à l’aise les looping, tonneau, et vol dos ….. Et sa motorisation est de loin bien supérieure à ce que l’on attend d’un planeur… Il serait plutôt de la catégorie des voltigeurs si (malgré ses deux clefs d’aile en fibre de carbone) la matière EPO ne faisait craindre une certaine fragilité qui n’est peut-être pas présente …. Mais, voilà, quand on boucle un looping, on ne peut s’empêcher de craindre voir les ailes en « bravo » et donc d’en réduire la charge.
    Pas encore arrivé, mais …. sait-on jamais !

    Pour ce qui est du moteur, il grimpe presque à la verticale, on le tape à plus de 100 ou 200m en moins de 6 secondes. Certes, pour la gratte, c’est pas trop le résultat escompté, même s’il plane très bien, il a quand même (sans pompe) un taux de chute non négligeable.

    A+ Serge

    #92992
    POCHET Serge
    Participant

    Bonsoir,

    Plus retrouvé sur Ebay, mais il est chez Weymuller pour 119 €

    http://www.weymuller.fr/article/planeur_pilatus_b4_pnp_160m.html

    A+ Serge

    #93040
    DaddyKool
    Participant

    Bonsoir,

    C’est vrai qu’il a l’air bien sympa, dommage qu’il ne soit pas tout à fait indiqué pour débuter car il me plaisait bien aussi. D’autant que le tarif est intéressant, trouvé 10€ moins cher ici: Pilatus B4 Yuki Model ;)

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.