les intempéries

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 16)
  • Auteur
    Messages
  • #88310
    luc66
    Participant

    bonsoir

    c’est pour savoir si José ou d’autre ont été touchés ces jours ci par ces catastrophes naturelle. :|

    #89589
    luc66
    Participant

    bonsoir

    c’est pour savoir si José ou d’autre ont été touchés ces jours ci par ces catastrophes naturelle. :|

    #89590
    José B…..
    Participant

    sympa de ta part, Luc.

    perso, je vis dans un village a l’abris de ce genre de probléme climatique.
    mais c’est vrai qu’on a été « gâté » côté pluie. mais c’est saisonnier.

    cherche « mane 04300 » dans géoportail. (ou gogolito) c’est là que j’habite.
    A+
    josé

    #89591
    luc66
    Participant

    okay

    parce certains ont tout perdu du jour au lendemain à cause de ces pluies et l’agencement du reste … :(

    #89592
    POCHET Serge
    Participant

    Bonsoir,

    Je compatis …… Au vu à la TV, c’est catastrophique et pourtant en certains endroits du Var, c’est le même coup chaque année depuis 3 ans !!!!??? Bravo les pouvoirs publics …… Même si cela ne les console pas, c’est pareil chez nous … il faut l’approche des élections pour que certaines situations se débloquent …. ! C’est navrant et scandaleux !

    A+

    #89602
    Elidan
    Participant

    Salut les Amis,
    Pauvres gens qui subissent les inondations !!!
    Quand c’est pas le Var, c’est la Bretagne, les Pyrénées, etc… Cela n’ira pas en s’arrangeant malheureusement, quant a ceux qui habitent sur le littorale océanique, je craints pour leur maison a plus ou moins brève échéance.
    Quand ils ont fait construire leur maison, on ne parlait pas de réchauffement du globe, auquel contribue dans une certaine mesure, l’Homme.
    Le RDG a pour effet de faire monter le niveau des mers, il devient difficile d’imaginer comment les fleuves peuvent-ils évacuer dans ces mers, toute l’eau apportée par les crues issues elles mêmes des précipitations exagérées.

    Quoi dire, quoi faire…. Si non de compatir pour ces gens qui ont tout perdu.

    #89608
    lemodeliste
    Participant

    Je remarque une chose sur ces inondation s’est que bâtir a côté du littoral (pas en hauteur) s’est pas très très malin. Au passage nous remarquons que les vieux village français près de la côte sont en hauteur.

    Sinon s’est triste pour ces personnes qui perdent tout du jours au lendemain. :(

    #89609
    José B…..
    Participant

    Il y a toujours eu des intempéries violentes….. toujours…
    mais il n’y a que 50 ans: (et plus)
    -1- les médias n’avaient pas des yeux partout.
    -2- il n’y avait pas de constructions aux endroits exposés…..
    -3- la densité de population était moindre.
    ….. je veux dire par là que les « gens du pays » ne batissaient pas n’importe ou. par connaissance du terrain.

    quand tu vois la concentration d’immeuble sur la côte (d’azur ou autre) tu te demandes pourquoi tout ça ne c’est pas produit plus tôt! 😮

    A+ josé

    #89610
    POCHET Serge
    Participant

    Bonsoir,

    Toutes ces remarques sont bien vraies ….. Le réchauffement produit plus de précipitations imprévues et abondantes, plus de perturbations climatiques qui engendrent plus de tourmentes, orages, vents, ouragans etc … et donc plus de glissements de terrain, d’inondations et visiblement surtout en régions maritimes ou plaines mal dégagées.
    Et bien vrai également que nos petits vieux connaissaient leur région, où il y avait peu d’étrangers ou du moins peu qui auraient osé construire sans demander conseil aux anciens …. Donc, les situations scabreuses connues actuellement ne se multipliaient pas trop. Et justement, les infos circulaient moins bien et contribuaient à ne pas trop répandre les mauvaises nouvelles.

    Mais, c’est un fait que ce genre de catastrophes risque de devenir « monnaie courante » dans un futur assez proche. Je suis heureux d’être à 140m d’altitude sur la vallée et 210m au dessus de la mer et, cela, dans une plaine sur de l’argile en très légère déclivité rendant tout cela presque impossible ou du moins atténué sauf tempête ou tornade … Sait-on jamais ??

    Pour dérider, la solution pour empêcher le débordement des fleuves est facile et déjà édictée par Fernand Raynaud … suffit de cultiver dans les fleuves des éponges …… et le problème est résolu !!! 😆

    ….. Bon d’accord, je sors !!! 8o

    A+ Serge

    #89616
    Elidan
    Participant

    Salut Air parterre,
    Je me suis couché cette nuit a 2h 45 , mais tu me bats encore sacré non d’une pipe !!!
    Pour ce qui est des éponges, notre illustre humoriste était presqu’un scientifique, car il disait aussi que pour refroidir le fut d’un canon, il fallait un certain temps….
    Alors comme ça ta maison serait en hauteur ?… a 140m et 210m d’altitude, selon le niveau de la mer ?…
    Et bien ne te réjouis pas de trop. Ta belle région est a peu prêt a 200 km de la mer, et ton pays est plat, sauf pour grimper sur ta colline. Mais la mer ne cesse de monter, et bientôt ne sera plus qu’a quelques encablures de ton logis !!!
    Essaie de construire un bateau, il te sera utile, mais dans un premier temps, achète des Waders, si tu veux, je pourrai te prêter les miens.

    Le scenario catastrophe serait que le Golf Stream, dont une partie remonte jusqu’à ta mer, s’arrête.
    Ce gigantesque courant marin nous apporte la clémence de notre climat, jusque là, mais s’il s’arrête, ni ton bateau, ni tes Waders ne te seront utiles.
    Par contre, tu n’auras aucun problème pour mettre de la glace dans ton Whisky. Et tu deviendras un inuit au fond de ton igloo.
    Pour le moment, les glaces fondent non pas au fond de nos verres, (Quoi que…) mais plutôt vers le Groenland, et rassure toi, on a encore de beaux jours, Mais….Mais…Mais…
    Il y a, et il y aura toujours des …Mais… A plus, Daniel.

    #89618
    Boutellier
    Participant

    Bonjour à tous.

    Pour continuer dans le sens des « avant c’était … » :

    Avant on voyait sur le bord des routes « de campagne » des hommes, parfois appuyés sur leur outil, qui, entre deux poses, curaient les fossés et autres bas-côtés. Aujourd’hui on passe avec une machine qui hache et laisse sur place des fagots qui vont s’empresser d’aller obstruer les buses et autres canalisations.

    Avant le moindre petit filet d’eau pouvait ainsi s’écouler « à son rythme » et n’avait nul besoin d’attendre une intempérie plus grosse pour donner naissance à un torrent soudain. Aujourd’hui il faut des mètres-cube d’eau pour forcer les barrages ainsi constitués,et ce, jusqu’au barrage suivant, où il faudra encore plus de mètres-cube (au fait, le pluriel de mètre-cube c’est bien ce que j’ai écrit ? – je pourrais vérifier dans mon dictionnaire mais c’est aussi pour inciter ceux qui ne savent pas ouvrir le leur …).

    Avant, pour le nettoyage cité plus haut, on employait du personnel non qualifié – et parfois inqualifiable – qui avait du travail et donc ne touchait pas d’indemnité de « tout ce qu’on veut ». Aujourd’hui pour piloter la machine il faut au moins un Bac + et si le conducteur est absent, personne n’est qualifié pour le remplacer au pied-levé.

    Avant, c’était mieux, mais on vivait aussi moins longtemps !

    Comme en toutes choses le progrès a ses bons et mauvais côtés, quel dommage que nos dirigeants (quels qu’ils soient, j’insiste) n’aient pas le courage de dire stop à certaines pratiques et imposer, dans des domaines précis, un léger retour en arrière. Ou bien, comme cela a été tenté en Angleterre (mais je ne sais pas si cela a été suivi d’effets) d’imposer aux allocataires d’une prestation chômage de nettoyer les rues.

    Sur ce :

    à bientôt

    PS tout ceci sans aucune connotation politicienne (politique peut-être; là-aussi, consulter le dictionnaire !).
    SVP inutile d’entamer une polémique sur la forme, juste le fond (c’est ce qui manque le moins disait Monsieur De La Fontaine)

    #89619
    luc66
    Participant

    bonjour

    mais avant il y avait aussi des idondations :P

    c’est vrai que les cours d’eaux étaient mieux néttoyés.

    #89612
    POCHET Serge
    Participant

    Bonsoir tout le monde,

    C’est vrai Elidan … j’ai suivi cette émission sur l’éventualité d’un arrêt des effets du Gulf Stream (ne fait pas confiance à ton correcteur orthographique, il t’a couillonné avec son « Golf » !!!). Et ce serait effectivement le pire scénario qui pourrait concerner notre hémisphère nord …. et va savoir les répercutions sur la partie Sud !!??
    Egalement, c’est aussi vrai que vis à vis d’un autre scénario d’éruption ou d’effondrement continental des « Canaries » (entre autres) provoquant un tsunami avec vague(s) d’une hauteur de plusieurs centaines de mètres entrant à l’intérieur des terres, que mon petit patelin à 200 km de la mer aura probablement les pieds dans l’eau ….
    ..Mais, bon !! Avec l’optimisme qui est mien (la bouteille est toujours à moitié pleine et pas à moitié vide), je suis certain qu’une des îles sera épargnée et donc que cette (foutue) vague n’aura que les 212,5 m qui permettront de la voir arrêtée à la porte de mon garage 😆 Et ne viens pas, dire le contraire, je penserais que tu m’en veux ;) 😎

    C’est un fait que sur le plan des grandes catastrophes qui nous menacent, personne n’est à l’abri, mais nous philosophions (c’est plus culturel que polémiquer … ha ha !!!) sur les catastrophes actuelles qui frappent presque normalement (oserais-je dire) les populations ou les régions les plus exposées ! Bien évidemment nous prions (qui ?) tous pour ne pas voir arriver aucune d’entre elles, ni les « normales » ni bien évidemment encore moins les particulières … Mais il faut admettre qu’un jour ou l’autre, les « petites catastrophes » feront place à de bien plus importantes qui emporteront …. quoi ? et jusqu’où ?? Thucydide à dit et écrit « l’histoire est un perpétuel recommencement » … sommes-nous donc condamné à « recommencer » notre civilisation un jour ou l’autre ? Comme cela a été fait après la disparitions des dinosaures ?? Rien n’est moins sûr …. ce sera fait un jour ou l’autre !

    Lorys, tu es, comme toujours, plein de bon sens et je t’invite à lire ce bouquin d’ Aldous Huxley, … « Le meilleur des mondes » dans lequel une société (fictive) merveilleusement équilibrée et absolument parfaite selon ses dirigeants s’effondre sous la perversion néfaste de son trop « bien-être » …..
    Egalement une bande dessinée de Edgard P. Jacobs (Blake et Mortimer) dont le titre est « Le piège diabolique » relève également tes arguments en ponctuant sur une réflexion entendue qui concerne « le bon vieux temps » que le bon vieux temps pourrait être tout simplement le temps présent. Les aventures du personnage principal qui, ensuite, exploite une machine à voyager dans le temps (qui le plonge dans des situations désespérées depuis la préhistoire jusqu’au grand futur destructeur en passant pas le moyen-âge) semblent lui prouver que cette première réflexion est bien exacte !!!

    Nous pouvons philosopher ou polémiquer dans cette rubrique, elle est destinée à épancher nos cœurs et nos appréhensions. Et c’est bien plus agréable de le faire avec des personnes qui ont, au moins, un de nos pôles d’intérêt autre, justement que le sujet de la polémique. Grâce à cette condition, sur le sujet, on peut rester entre néophytes, ce qui permet de ne pas entrer dans des considérations trop fermées, trop scientifiques, trop culturelles ou trop professionnelles.
    Je reste à toutes écoutes de vos remarques. Et bonne fin de week-end à tous.

    A+ Serge

    #89621
    Elidan
    Participant

    Salut Air parterre,
    Tu aurai pu me dire, … » Bienvenu au (club) des illettrés en écrivant … Golf… »
    C’est vrai que mon orthographe n’est pas toujours au top, faut dire que lorsque j’étais écolier, je ne foutais pas grand chose et que j’avais droit au titre lamentable de « Cancre »
    Avec l’âge, j’ai un peu évolué, mais il reste des séquelles .
    Pourtant, une chose est certaine, j’aime l’écriture, et malgré mes lacunes orthographiques, paradoxalement, j’attache une grande importance a ce patrimoine trop souvent bafoué.
    Sans vouloir passer de la pommade, je reconnais qu’en écriture, tu te débrouilles super bien, ainsi que Lorys.
    Et j’apprécie beaucoup ta dernière phrase.
    Dailleurs, et pour vous récompenser de votre Art d’écrire, je vous propose l’envoi d’une histoire qui sort tout droit de mon imaginaire.

    C’est l’histoire de la tour Eiffel, qui comprend 9 épisodes délirants. Bien entendu, je l’adresse aussi, a tout ce p’tit monde que représente notre sympathique forum.
    Ainsi, pendant neuf jours, un épisode paraitra sur un nouveau sujet.
    Mais, j’ai toujours un peu peur de « …Me faire voir, de montrer ce que je sais faire ou pas… » J’ai donc surmonté cette peur en écoutant quelqu’un qui m’a dit un jour;
    « …Pourquoi ne partages tu pas ce que tu écrits, plutôt que de le garder pour toi…. » A bientôt les Amis, Daniel.

    #89626
    POCHET Serge
    Participant

    Salut Daniel,

    Je pense que Lorys et moi, de même que d’autres plus discrets, apprécierons certainement tes écrits.

    Loin de moi l’idée d’avoir voulu corriger sciemment cette erreur que tu cites. Je pensais sincèrement que, devant une faute de frappe, c’était ton correcteur qui avait proposé un mot de remplacement et que tu aurais « cliqué » sans lire la proposition. Cela m’est arrivé plus d’une fois, dans le feu de l’action. J’évite toujours de corriger ou faire remarquer les erreurs d’autrui dans la pratique de notre langue, sauf quand la lecture devient une réelle torture ou quand le rédacteur m’a déjà fait « bisquer » (voilà un mot que je croyais bien belge et il a été analysé au cours du jeu des « douze coups de midi » sur TF1 comme expression française) et se montre suffisamment pédant que pour m’énerver ( pour info : expression de chez nous … s’il veut « péter plus haut que son cul » … A ne pas associer « pédant et pétant » ;) ) 😆

    Mais, ton humilité en cette matière prouve ton désir … ta volonté devrais-je dire, de rester suffisamment perfectionniste dans la pratique de la langue française que pour ne pas avoir à rougir de tes vraies erreurs. Je suis partisan et adepte des gens « d’esprit » qui affirment que l’orthographe n’est en rien le reflet de la culture de ceux qui « écrivent » …. L’écriture étant prise au sens littéral. Donc, dans l’interprétation du sens des mots.

    N’hésite donc pas à couvrir cette rubrique de tes parutions, elles seront certainement appréciées …. même si elles viennent d’un cancre …. et là, je sais de quoi je parle, il m’a fallu l’âge de 13 ou 14 ans pour réellement m’intéresser aux études … tant je ne voulais rien entendre à ce sujet …. Par chance, j’avais une mère qui avait le coup de pied au derrière facile, je lui dois d’avoir fait volte face (normal, pour protéger mes arrières ;) ..). C’est vrai qu’après je me suis rattrapé d’une façon comme d’une autre sur plus de 30 à 40 ans …. Je suivais encore des cours deux ans avant d’être retraité … J’avais un bon patron, … l’enseignement privé universitaire subsidié … !

    A+ Serge

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 16)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.