Vieux corsair

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 33)
  • Auteur
    Messages
  • #88332
    Débutant permanent
    Participant

    Il y a des années, j’ai acheté un corsair de la série « ace-rc simple serie ».
    Il est resté en carton de très… longues années.
    Je le remets en chantier pour l’électrifier.
    Moteur 2830-ca8 (dualsky)
    Controleur 30 A
    Hélice 7×6.
    Lipo 3s.
    Poids 506 Gr.
    Envergure : 900 mm.
    Charge alaire : je le sens trop lourd.
    Problème : Il n’y a pas de train !!!, donc l’hélice touchera à l’atterrissage.
    Comment mettre des roulettes sur ce type de modèle (je ne cherche pas la maquette…)
    A savoir, les ailes sont en polystyrene (je ne suis pas sur de l’orthographe).
    Par avance merci

    #89859
    Débutant permanent
    Participant

    Il y a des années, j’ai acheté un corsair de la série « ace-rc simple serie ».
    Il est resté en carton de très… longues années.
    Je le remets en chantier pour l’électrifier.
    Moteur 2830-ca8 (dualsky)
    Controleur 30 A
    Hélice 7×6.
    Lipo 3s.
    Poids 506 Gr.
    Envergure : 900 mm.
    Charge alaire : je le sens trop lourd.
    Problème : Il n’y a pas de train !!!, donc l’hélice touchera à l’atterrissage.
    Comment mettre des roulettes sur ce type de modèle (je ne cherche pas la maquette…)
    A savoir, les ailes sont en polystyrene (je ne suis pas sur de l’orthographe).
    Par avance merci

    #89872
    POCHET Serge
    Participant

    Bonsoir JLG,

    Je pense que tu peux sans risque fixer sur les ailes. … Mais avec deux renforts en CTP.
    En effet, mon F8F Bearcat est tout en polystyrène et le train est fixé sous les ailes avec un petit contreplaqué en renfort.
    Voir les photos ci dessous. La doc montre sur l’image (la deuxième à gauche) la forme des CAP et celle des renforts en CTP. Les CAP sont pliées, une fois presque à 75° puis en carré, le carré est à plat autour du CTP qui est inséré en surface dans le polystyrène. Le train est donc un peu incliné vers l’avant et son renfort (carré) est sous la surface de l’aile. La CAp et le renfort sont noyés dans de la colle époxy.

    f8f003.jpg

    f8f006.jpg

    f8f011.jpg

    A+ Serge

    #89875
    Débutant permanent
    Participant

    Bonjour Serge,
    Merci, je vais suivre ton idée.
    Bonne journée.

    #89934
    Débutant permanent
    Participant

    Bonjour,
    Encore une question :
    L’aile n’est pas équilibrée. Elle est d’une
    seule pièce en polystyrene.
    Si je dois grignoter la matière, quel coté choisir : intrados ou extrados.
    Par avance merci.

    #89935
    José B…..
    Participant

    bonjour.
    tu as beaucoup d’écart entre la droite et la gauche?

    si ma mémoire est bonne, la géométrie de l’extrados est plus importante que celle de l’intrados. donc, mon avis: grignotes dessous. (en plus sa se voie moins :) )

    A+ josé

    #89936
    Boutellier
    Participant

    Bonjour à tous.

    Au risque de faire hurler les chasseurs de décigramme, s’il y a peu de différence entre les deux ailes (*), essaye plutôt de lester (au petit plomb de pèche par exemple) au saumon de la plus légère.
    (*)Puisque ce sont des ailes en mousse la différence ne doit vraiment pas être énorme (sinon pour gagner ne serait-ce qu’un demi-gramme il va te falloir faire un sacré trou).

    J’y vois deux avantages (comparé au seul inconvénient de la surcharge …) :
    1° tu ne défigures pas ton modèle et si tu déséquilibres dans l’autre sens c’est rattrapable sans avoir à creuser l’autre aile;
    2° comme tu mets le poids en bout d’aile, il en faut beaucoup moins pour équilibrer.

    Mais attendons le point de vue de vrais spécialistes.

    #89937
    Débutant permanent
    Participant

    Bonsoir,
    Merci à José et lorys.
    Précisions :
    – J’ai environ 3-4 grammes de différence, (tout semble bien symétrique).
    – Ce n’est pas de la mousse, mais du polystyrene (un vieux corsair de ace-rc simple serie, je l’ai acheté il y a une dizaine d’années).
    – Je tourne actuellement à 510 grammes, et je ne voulais pas ajouter de lest.

    Comme le dit Lorys, attendons d’autres avis.
    Bonne soirée à vous.

    #89938
    Boutellier
    Participant

    re-
    Quand j’écris « mousse » c’est pour faire la différence avec les modèles dits « en structure ». De toutes façons il s’agit d’un matériau très léger.

    Si ta voilure est en une seule partie, comment évalues-tu ces 3-4 grammes de différence, es-tu sûr, par exemple, de bien la maintenir au centre de gravité ?

    D’un autre côté, en relisant ton premier message, tu as déjà tendance à le sentir trop lourd, tu cherches peut-être surtout à l’alléger, attends donc d’autres avis qui te diront si la motorisation est adaptée à son poids actuel ou pas.

    Mais 3-4 g. sur 500, c’est nettement moins de 1%.

    Attendons, nous verrons !

    En tous cas c’est un débat que je trouve assez intéressant. Querelle des légers face aux rigides (je n’ai pas trouvé d’autre formulation).

    #89940
    José B…..
    Participant

    ta démarche est bonne, jlg.
    d’autant plus utile que tu fais partie des rares personne qui pensent a ça.
    il faudrait etre sur que tout soit symétrique et non « penser que »

    mais peut étre qu’il faudrait voir tout ça aprés le premier vol. :)
    car c’est la question (poids des ailes) qu’on aborde aprés avoir eu des problémes de réglage en vol.

    mais, Comme le dit Lorys, attendons d’autres avis. c’est aussi le mien .

    A+ josé

    #89946
    POCHET Serge
    Participant

    Bonsoir,

    Et ah ah !!! Tout d’abord, … comment peser une aile pour savoir si sa répartition de poids est symétrique ou pas !!!
    J’ai cru constater qu’on espère trouver son bon CG !!! La méthode est difficile à mettre en oeuvre, alors qu’il existe une méthode bien plus facile. …… :|

    On place l’aile alternativement avec un saumon sur un support fixe et l’autre sur la balance. Le CG n’intervient plus mais la répartition des poids sur les deux supports, elle, reste effective. Et la différence mesurée est exactement la valeur du lest à ajouter du côté le plus faible.
    Et là, je rejoins l’avis de Lorys, … déforcer l’aile en taillant dedans est un mauvais calcul, la matière est, en effet, légère et la masse à enlever risque d’être importante. Il est plus facile d’ajouter un plomb … ou un clou collé, il y a déjà la pointe pour l’enfoncer.

    A+ Serge

    #89948
    Débutant permanent
    Participant

    Bonjour,

    Merci, je vais suivre, enfin presque, tous vos conseils.
    Comme j’avais, à l’époque raté le ponçage des saumons, je vais
    les couper et en refaire d’autres. Je vais en profiter pour gagner quelques centimètres
    sur l’envergure, diminuer ainsi la charge alaire, et pouvoir ajouter un peu de poids.
    Avant le premier vol je tenterais un peu de roulage, car il faut que je teste le train, que j’ai
    fabriqué avec des aiguilles à tricoter de 2mm, c’est léger très solide et souple.
    Contrairement à ce que m’avait suggéré Serge, j’ai fais une sorte de Z qui part de l’intérieur du
    fuselage, suit le V de l’aile.
    Bonne journée.

    #89950
    Boutellier
    Participant

    Bonjour.

    Attention, si tu diminues l’envergure (et donc la surface) tu ne réduis pas mais augmente la charge alaire. Celle-ci étant le rapport Poids / Surface portante, or si l’envergure diminue, la surface aussi (en faisant simple S = L x l).

    à +

    #89953
    imported_Fabrice62
    Participant

    Salut,
    personnellement, ce n’est pas les 3-4 grammes de différence qui vont influencer le vol, tu mettras +/- d’anticouple selon que ce soit l’aile gauche ou droite la plus lourde/la plus légère.
    Je ne m’embêterais pas avec cela, si il y avait 10 grammes, là oui pourquoi pas, mais ça n’engage que moi ;)

    #89954
    Débutant permanent
    Participant

    Re-bonjour,

    J’adore votre réactivité.

    Lorys : Je ne veux pas diminuer l’envergure, mais l’augmenter de quelques centimètres.
    Fabrice62 : Avec la méthode de Serge, je trouve 10 grammes, c’est beaucoup.

    Ma méthode de pesée était de suspendre l’aile par un fil, pile poil sur le centre géométrique de l’aile.
    Et là, il me fallait 4-5 grammes en bout d’aile pour équilibrer.

    Donc question à Maitre Serge, sans utiliser le piffomètre, comment calculer le poids manquant
    en bout d’aile (je sais c’est idiot, calcul d’une masse au bout d’un bras de levier) avec une
    belle formule mathématique.

    Bonne journée.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 33)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.