La Tour Eiffel

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 54)
  • Auteur
    Messages
  • #88312
    Elidan
    Participant

    La tour Eiffel
    C’était pendant notre séjour en Isère, que le soir, j’enfilais mes waders et cane a mouche a la main, j’arpentais les rives de cette rivière que l’on appelle ici, le Guier vif.
    Ce soir là, un autre pécheur que je croisais me saluait tout en me posant la question ; Bonsoir Monsieur, avez-vous vu des gobages,…
    Je n’en attendais pas moins de ce brave homme, qui manifestement, semblait ne pas avoir pris de poisson.
    Après avoir discuté quelque minutes, tout deux assis sur un rocher, lui ayant parlé du Périgord, de la Dordogne et de ses ombres, il su que j’avais exercé le métier de Tapissier et que la retraite aidant, le mois de juin devenait le préféré des onze autres, pour les vacances.
    Lui, était ingénieur et vivait a Paris. Prenait aussi ses congés en juin, époque plus favorable selon lui pour la pèche de la truite a la mouche.
    Sur ce point là, il ne devait pas avoir tort, car tous les moucheurs pensent la même chose.
    Puis, la nuit tombait, sans que nous ayons pu fouetter le moindre rond a la surface de cette eau pourtant si limpide, et si prometteuse.
    Et chacun rentra chez lui, moi dans ma caravane et lui dans la sienne.

    Le lendemain soir j’ai revu cet ingénieur au bord de la rivière, et vins m’asseoir a ses cotés sur le rocher de la veille.
    Ce n’est que de discutions en discutions qu’il me livra ce qui ce passait a son boulot.
    Ce type travaillait à Paris dans les sous sols de la tour Eiffel, et planchait sur un mécanisme peu ordinaire.
    Allait jusqu’à me dire qu’il n’en dormait pas de ses nuits et que même pendant ses vacances il y pensait, et que ça le traumatisait.
    Eveillé par une certaine curiosité, et voyant cet homme quelque peu inquiet et mal dans sa peau, je lui posais des questions, mais le floue de ses réponses m’interrogeais.
    Tandis que ma Chantal dormait à poings fermés, le vent dans les arbres frôlant ma roulotte, les yeux grands ouverts, je ne pouvais dormir et il me semblait entendre ce pécheur qui me parlait de cette histoire abracadabrante.
    Que pouvait-il bien se passer a son boulot, pour que ça l’empêche de dormir a ce point ?…
    Mais peut –être le reverrai-je demain au coup du soir pour connaitre la suite, car pour le moment je ne peux en écrire plus.
    A SUIVRE…

    .

    #89634
    Elidan
    Participant

    La tour Eiffel
    C’était pendant notre séjour en Isère, que le soir, j’enfilais mes waders et cane a mouche a la main, j’arpentais les rives de cette rivière que l’on appelle ici, le Guier vif.
    Ce soir là, un autre pécheur que je croisais me saluait tout en me posant la question ; Bonsoir Monsieur, avez-vous vu des gobages,…
    Je n’en attendais pas moins de ce brave homme, qui manifestement, semblait ne pas avoir pris de poisson.
    Après avoir discuté quelque minutes, tout deux assis sur un rocher, lui ayant parlé du Périgord, de la Dordogne et de ses ombres, il su que j’avais exercé le métier de Tapissier et que la retraite aidant, le mois de juin devenait le préféré des onze autres, pour les vacances.
    Lui, était ingénieur et vivait a Paris. Prenait aussi ses congés en juin, époque plus favorable selon lui pour la pèche de la truite a la mouche.
    Sur ce point là, il ne devait pas avoir tort, car tous les moucheurs pensent la même chose.
    Puis, la nuit tombait, sans que nous ayons pu fouetter le moindre rond a la surface de cette eau pourtant si limpide, et si prometteuse.
    Et chacun rentra chez lui, moi dans ma caravane et lui dans la sienne.

    Le lendemain soir j’ai revu cet ingénieur au bord de la rivière, et vins m’asseoir a ses cotés sur le rocher de la veille.
    Ce n’est que de discutions en discutions qu’il me livra ce qui ce passait a son boulot.
    Ce type travaillait à Paris dans les sous sols de la tour Eiffel, et planchait sur un mécanisme peu ordinaire.
    Allait jusqu’à me dire qu’il n’en dormait pas de ses nuits et que même pendant ses vacances il y pensait, et que ça le traumatisait.
    Eveillé par une certaine curiosité, et voyant cet homme quelque peu inquiet et mal dans sa peau, je lui posais des questions, mais le floue de ses réponses m’interrogeais.
    Tandis que ma Chantal dormait à poings fermés, le vent dans les arbres frôlant ma roulotte, les yeux grands ouverts, je ne pouvais dormir et il me semblait entendre ce pécheur qui me parlait de cette histoire abracadabrante.
    Que pouvait-il bien se passer a son boulot, pour que ça l’empêche de dormir a ce point ?…
    Mais peut –être le reverrai-je demain au coup du soir pour connaitre la suite, car pour le moment je ne peux en écrire plus.
    A SUIVRE…

    .

    #89635
    POCHET Serge
    Participant

    :P La langue pendante pour la suite ….. :)

    #89638
    imported_Fabrice62
    Participant

    Salut,
    C’est prometteur !
    Vivement ! ;)

    #89639
    Boutellier
    Participant

    Bonjour.

    Mais, c’est de l’Agatha Christie ce suspense, c’est vrai, on attend la suite.

    Sous des dehors bucoliques, au calme des rives d’une rivière on devine une intrigue mêlant à ce site campagnard un symbole de la technologie.

    Bonne journée à tous, quant au narrateur, qu’il prépare sa plume.

    #89640
    Elidan
    Participant

    C’est en homme heureux que je lis vos commentaires, ça sert aussi a ça d’écrire, et vous méritez bien d’avoir la suite .
    Alors promis, je vous la fais passer dès ce soir vers les minuits.
    A bientôt mes Amis. Daniel.

    #89642
    Elidan
    Participant

    LA TOUR EIFFEL
    J’ai fini par m’endormir et le lendemain……..
    § ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::§
    Toujours mon client assis sur son rocher, regardant le fil de l’eau dans l’espoir d’y voir un poisson gobeur, mais a voir la tète qu’il faisait, je comprenais vite qu’il était encore bredouille.
    Et il me raconta son histoire, il me dit comme ça….
    « Vous connaissez le destin de la tour de Pise ?… »
    « Et bien cette tour s’est affaissée on a jamais bien su le pourquoi du comment, elle s’est inclinée de plus en plus au fil des ans, et voyant l’ampleur du désastre si elle venait à tomber, les ingénieurs Italiens ont du se « penchés …» dessus, afin de trouver le moyen de la redresser. »
    « Ils ont réussi à la repousser de deux centimètres et demis, et d’après eux, cela suffit a ce qu’elle ne finisse pas de tomber, ce qui entrainerai un sacré manque à gagner, quand on pense au nombre de touristes qui viennent voir le phénomène. »
    Puis il s’arrêta de parler pour tomber dans un mutisme complet.
    Alors je lui dis ; « Mais pourquoi me parlez vous de la tour de Pise ?… y aurait-il un rapport avec notre tour Eiffel ?… et ce mécanisme dont vous m’avez parlé hier soir, c’est quoi exactement ?…

    « Et bien ….» me dit il, « J’ai été choisi pour créer un mécanisme gigantesque, afin de soulever les pieds de la tour Eiffel, pour la faire pencher. »
    L’ingénieur de nouveau silencieux, je reprenais :
    « Mais Monsieur, qu’êtes vous entrain de me raconter, vous allez faire pencher la tour Eiffel !!! »
    « Oui, ils m’ont choisi pour faire ce boulot et je dois le faire, c’est bien ce qui m’ennuie le plus au monde, mais ils trouvent que les recettes des visites ne sont plus assez rentables, et qu’en faisant de la tour Eiffel une nouvelle tour de Pise, le monde entier se déplacerait pour voir ça !!! »
    Je regardais cet homme embarrassé, et lui dis :
    Mais de quel coté allez vous la faire pencher ?… Et les riverains qu’en pensent-ils ?… La tour mesure trois cent mètres, hors, des immeubles, ou de grosses maisons se trouvent à coté, et si jamais elle tombait ?… »
    « Et oui, Monsieur, c’est bien ça le problème, surtout qu’ils m’ont demandé de la faire pencher des quatre cotés !!! Vous imaginez la machinerie hydraulique que cela suppose !!! »
    « Mais comment allez vous faire pour qu’elle penche des quatre cotés ?…
    L’ingénieur reprit ; « Elle penchera tantôt d’un coté et tantôt des autres a raison d’une fois par an »
    Puis il ramassa ce bout de bois a coté de ma botte, et le tint verticalement sur le rocher. A suivre…

    #89643
    POCHET Serge
    Participant

    Ho ! Ho !!! …. Bonsoir,

    C’est de cette opération qu’est né le proverbe : « Avec des SI, on fait danser la tour Eiffel » !! 😆

    :P A bientôt !!

    #89652
    Elidan
    Participant

    « Voyez ce bout de bois que je tiens a la verticale… la tour devrait pencher comme ça… »
    Il inclinait cette branche morte aux environs des trente degrés de son axe verticale…
    « Mais Monsieur, n’avez-vous pas peur que ce soit trop penché ?… Si vous l’inclinez autant, je ne suis pas ingénieur, mais a mon avis, elle tombera, et si la tour Eiffel tombe… Oh non,… je n’ose y croire !!! »
    « C’est comment votre prénom ?… » Me demanda t-il.
    « On me nomme Daniel, depuis soixante trois ans… »
    « Et bien Daniel, lorsque vous inclinez votre canne a mouche, même fortement, est-ce qu’elle tombe ?… »
    « Bien sur que non, lui répondis-je »
    « Elle ne tombe pas car vous la maintenez a l’aide de votre poigné … C’est du pareil au même pour la tour, ses pieds sont très forts, et capables d’encaisser une charge bien supérieure a ce qu’ils supportent actuellement…
    J’ai passé deux ans à calculer… le jour, la nuit, et je peux vous assurer qu’elle tiendra… »
    D’ailleurs, tout est prêt à fonctionner aujourd’hui et les premiers essais devraient se faire le huit décembre prochain à minuit précise afin d’éviter trop de curieux, car jusque là, tout est tenu au secret…
    Je me suis permis de vous le dire a vous, mais n’allez surtout pas l’ébruiter… je vous fais confiance… »
    « Soyez tranquille Monsieur l’ingénieur… »
    « Pas d’ingénieur Daniel, je suis un pécheur comme vous, … Et les amis m’appellent : Gustave…et le pire c’est que c’est vraiment mon prénom !!! »
    « Et bien, cher Gustave, je vous promets de ne rien dévoiler quant a votre inclinaison de votre tour, car après ce tour de force, ce sera votre tour a votre tour, mais prenez bien garde a ce qu’elle ne tombe pas, qu’elle vienne à se briser en trois morceaux, les gens pourraient bien dire….
    …La tour est fêlée !!! »
    « Mais j’y pense, vous m’avez bien dit que le premier essai serait le huit Décembre ?… »
    « Oui, c’est exact, le huit a minuit, je vais procéder a faire pencher la tour »
    « Et bien Gustave, je voudrais vous demander une faveur, car voyez vous, ce jour là, c’est mon anniversaire et qui plus est, je suis né précisément à minuit….
    Aussi,… pourriez vous m’inviter pour cette occasion, a vos cotés cette nuit là ?… »
    « Cela ne devrait pas poser de problèmes je vous donnerai un badge pour que vous ne soyez pas inquiété par la sécurité, vous n’aurez qu’a demander Gustave, et vous et moi seront aux commandes de cette fabuleuse machinerie dont je suis l’auteur »
    A suivre…

    #89655
    POCHET Serge
    Participant

    Bonsoir,

    Le suspense continue Daniel ….. j’admets que je n’ai aucune idée de la chute … preuve que l’histoire se tient et est passionnante. Vivement demain !!

    A+

    #89660
    imported_Fabrice62
    Participant

    Quelle imagination, j’attends la suite avec impatience!

    #89672
    Elidan
    Participant

    Le lendemain, Gustave repartait pour la Capitale, ses vacances terminées, ils sont venus, sa Femme et lui, a notre caravane pour nous dire au revoir, et …Au huit !!!
    Ils n’avaient pas passé la barrière du camping, que Chantal me demandait :
    « Mais pourquoi t’a-t-il dit … Au huit !!! »
    Je fis asseoir Chantal en face de moi sous l’auvent, et lui racontais l’histoire de Gustave.
    « Enfin, je ne comprends rien à cette histoire… » Me fit-elle, … « Comment est-ce possible de faire pencher cette Dame de fer,…. Il t’a raconté des bobards, et toi, tu crois à tout ça ?… »
    « Mais non, je t’assure, il avait l’air sérieux, et puis ce sont des gens bien, t’as vu la belle Mercedes, et cette immense caravane… Non, non, ce n’est pas des histoires ce type va faire pencher la tour Eiffel, il m’a donné tout les détails, il m’a parlé de l’hydraulique, de la machinerie aux engrenages gigantesques, des boites électroniques fabriquées par lui même, des milliers de kilowatt pour l’appareillage électrique, même que les pieds de la tour peuvent supporter une charge bien plus forte, et tout, et tout… »
    « ….Et il m’a invité pour le premier essai en Décembre, le jour de mon anniversaire !… c’est pour ça qu’il m’a dit : Au huit !!! »
    « Ecoute mon Chéri, c’est vraiment hallucinant, je n’en crois pas mes yeux… Faire pencher la tour Eiffel !!! Mais ce n’est pas possible !!! »
    « Et toi,… tu vas monter à Paris pour voir ça !!! »
    Nous sommes le huit Décembre, installé confortablement dans la voiture n° 18 du Toulouse Paris, le train s’ébranle doucement et je repense à la phrase que m’a dite Chantal sous l’auvent.
    …. « Et toi, tu vas monter à Paris pour voir ça… »
    Le train file à grande vitesse, c’est la première fois que je prends le TGV, faut dire que je ne vais pas souvent dans la capitale, surtout avec le train.
    Dans la voiture 18, quelques voyageurs. Les uns lisent, d’autres sont connectés, on ne voit même pas leurs visages. Avant, il y avait des compartiments, cela avait son charme, quand on avait mare de la tronche du type hideux d’en face de soit, on allait fumer dans le couloir, on regardait les vaches dans la campagne, on abordait la jolie fille accoudée a la barre de laiton et on ne prenait pas toujours un « râteau… » C’était le couloir de la drague, mais c’était sympa.
    Ho oui, j’ai souvent pris le train dans mes jeunes années, ne serait –ce que pour me rendre a Marseille ou j’étais marin d’eau douce pendant un an. Comme on dit, c’était l’bon temps.
    …Mais déjà la grisaille de cette ville que j’ai su quitter à temps, je sors de la gare de Lyon, et me retrouve très vite dans cette putain de fourmilière. Il est seize heure a la grande horloge, et quelque flocons de neige commencent à virevolter sagement, sans bruit, mais surement.
    Allez taxi, faites moi voir la tour Eiffel s’il vous plait !!!
    A suivre…

    #89674
    imported_Fabrice62
    Participant

    Oui oui, faites nous voir la tour Eiffel!

    #89676
    POCHET Serge
    Participant

    Et encore ….. on attend de pied ferme !!

    #89679
    José B…..
    Participant

    moi, je vous dis que c’est des histoires tout ça!
    la tour Eiffel je l’ai vue a la télé le 31/12, elle bougeait pas! pfffft :D

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 54)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.